Auteur: practice de golf  |  Catégorie: Non classé

Construction des balles de practice

La balle de practice 1-piece construction permet de réaliser des économies substantielles puisque l’étape de l’assemblage de l’enveloppe autour du noyau sort des coûts de production. Le gain de temps est également significatif. Seul le coût du matériau unique influence réellement le prix de la balle.
Rapportée aux nombres de frappes pour lesquelles le fabricant garantit sa balle de practice, la fabrication 1-pièce est donc quatre fois moins onéreuse ! C’est d’une certaine manière la balle de référence des golfeurs, qui, pour leur majorité, ont débuté le golf et suivi leurs cours d’initiation en utilisant une balle 1-pièce. Puisqu’elle est si bien acceptée par la plupart des joueurs, cela explique son succès et le fait qu’elle soit largement répandue dans les practices et driving ranges du monde entier. On peut dire que la balle 1-pièce est la balle de masse par opposition à la balle 2-pièces qui est une balle plus qualitative. Comme elle est plus chère à l’achat, on la retrouve plus rarement sur les practices de golf. Les grands coaches comme Butch Harmon, David Leadbetter, Hank Haney ou Jim Mac Lean équipent toujours leur driving range des balles optimales pour y dispenser leur enseignement du golf et leurs stages de haut niveau. Leur renommée et leur notoriété impose de mettre à disposition des stagiaires les meilleures conditions d’entraînement pendant les cours de golf. Un tel niveau d’exigence requiert des balles de practice haut de gamme, des tapis confortables ainsi que des cibles pédagogiques ludiques disposées aux endroits stratégiques du driving range. C’est pour une large partie la qualité du matériel mis à la disposition des joueurs pendant les leçons qui forge leur conviction que les cours de l’académie sont d’une prestation haut de gamme.

En conséquence, les driving range souhaitant se positionner au-dessus du lot optent pour la balle de practice 2-pieces. Les golfeurs y retrouvent ainsi des trajectoires aussi semblables que possible que celles des balles de golf qu’ils utilisent sur le parcours. D’autres practices font ce choix, gagnant la plupart du temps, et instaurent une image qualitative de leur structure d’entraînement. Les joueurs qui s’entraînent régulièrement, sensibles à la qualité des balles de practice, véhiculent ainsi une image positive de leur école de golf. Ils accroissent, par bouche-à-oreille, la fréquentation du driving range et augmentent les rentrées financières. La notoriété rejaillit sur la consommation au restaurant et les ventes du pro shop. L’académie profite également de la bonne réputation des balles de practice. Les golfeurs y viennent plus favorablement prendre des cours particuliers et de leçons en groupe. Ils recommandent la structure à ceux de leurs amis qui souhaitent débuter le golf ce qui génère un meilleur chiffre d’affaires sur le stage d’initiation au golf. Les golfeurs de passage pour leurs vacances apprécient également la qualité des balles de practice qu’ils utilisent pendant leur semaine de stage ce qui contribue à leur fidélisation. Le choix de la balle 2-pieces se révèle donc payant parce qu’il s’inscrit dans une stratégie globale performante et durable.

Auteur: practice de golf  |  Catégorie: Non classé

stage de golf et balles de practice

Puisque la puissance de la balle n’est pas le seul critère de satisfaction des golfeurs qui s’entraînent et prennent des cours, il est tout à fait envisageable d’utiliser des noyaux à moindre compression. Les alvéoles et la dureté de l’enveloppe apportent, en effet, les éléments de hauteur et de temps de vol recherchés par les usagers des practices de golf. Une balle à faible compression trouve même une application indispensable dans les driving range qui manquent de profondeur. Le golf fait alors le choix de ce style de fabrication pour limiter la dispersion des balles au-delà des limites du practice.

On peut également privilégier un noyau à moindre qualité dynamique pour des raisons évidentes d’économie sur le budget alloué. 5, voire 10% de puissance en moins se compensent par le temps de vol et la hauteur de balle pour apporter au final toute satisfaction identique aux golfeurs. Si par contre le coût de la matière première est grandement inférieur, on a parfois intérêt à faire ce choix pour proposer une balle de practice dont le rapport qualité-prix reste correct et permet de réduire d’un tiers les coûts de fabrication.

La durabilité des matériaux et la stabilité dans le temps du produit sont également un critère systématiquement mentionné par le fabricant. L’homogénéité des balles de practice est importante pour la qualité des cours de golf dispensés par les professeurs. Lors d’un stage de golf, l’enseignant travaille essentiellement à améliorer la qualité et la régularité des trajectoires produites par le joueur. Il est donc essentiel que le paramètre-balle soit stable pour que les modifications de vol puissent être attribuées aux swings des golfeurs. Rien n’est plus frustrant pour le joueur de golf que de réaliser un bon swing mais de ne pas voir la balle réagir comme elle le devrait : frapper un merveilleux coup avec le driver et voir sa balle retomber plus court qu’elle ne le devrait retire toute satisfaction au golfeur. Entendre un son moins puissant que ce que la frappe de balle devrait produire supprime le plaisir des consommateurs et nuit à la fréquentation des practices qui s’équipent d’une telle balle de practice. Une école de golf ne peut s’équiper que de balles de bonne qualité pour valoriser la qualité des cours de golf qui y sont dispensés.

Les résultats concernant la longévité des balles font le grand écart. Les balles de practice 2-pièces sont généralement garanties pour 300 à 400 frappes maximum. Comparativement, la durée de vie des balles de construction 1-pièce est toujours largement supérieure puisqu’elles sont garanties pour mille frappes, soit le triple des balles 2-pièces. Fin de l’article dans le billet suivant.